🏠 Accueil
 
  

Bienvenue à Little Hope

August 5, 2021

Pour la deuxième itération de l’anthologie The Dark Pictures, Supermassive Games a mis les petits plats dans les grands. Entre correction des problèmes de Man of Medan et nouveautés bienvenus au sein d’une formule déjà solide, l’année qui sépare Little Hope de son prédécesseur semble avoir été très utile. Si vous n’êtes pas familier avec le concept d’anthologie, sachez qu’il s’agit d’un ensemble d’œuvre sans rapports les unes avec les autres mais partageant une thématique commune. Dans notre cas, il s’agit évidemment d’une anthologie d’horreur. Little Hope n’a donc aucun lien narratif avec l’opus précédent et vous pourrez y jouer même si vous n’avez pas testé Man of Medan.

L’histoire débute dans un bus se dirigeant vers une destination inconnue. À son bord, 4 étudiants, leur professeur et le chauffeur filent au cœur de la nuit noire. Au loin, on aperçoit un barrage et un homme en uniforme qui demande au convoi d’emprunter un autre itinéraire à cause d’une portion de route fermée. Nos voyageurs prennent donc la direction de Little Hope, jusqu’à ce que je le chauffeur fasse une embardée qui retournera le bus. Les étudiants et leur professeur émergent péniblement tandis que le chauffeur est introuvable. Afin de trouver de l’aide, ils devront donc explorer le ville fantôme de Little Hope et en découvrir les sombres secrets.

Le système de jeu n’a pas fondamentalement changé depuis Man of Medan. Vous alternez des phases d’exploration libre avec des séquences d’action et de dialogue. Vos reflexes seront de nouveau mis à contribution même si le niveau des QTE est bien plus simple que ce que Man of Medan proposait. En contrepartie, l’histoire gagne en épaisseur avec un grand nombre d’arcs narratifs superposés les uns aux autres. Comptez entre 4 et 6 heures pour boucler une partie, en sachant que vous devrez de toute façon refaire l’aventure pour tenter de comprendre les enjeux réels du scénario.

Vos choix, même les plus simples, auront un immense impact sur la fin à laquelle vous assisterez. Plus que jamais, il conviendra d’être vigilant en choisissant une ligne de dialogue mais aussi lorsque vous devrez choisir l’attitude à adopter face à une menace. La mort vous guette dans Little Hope et elle peut surgir de n’importe où. La menace en question, sans trop en dire, est en lien direct avec la chasse aux sorcières de Salem. Le surnaturel ne tardera pas à se manifester brutalement durant votre exploration de la ville. Quel en est vraiment la cause ? Comment mettre fin à tous ces événements ? La réponse est bien plus complexe qu’il n’y paraît, tout comme le dénouement du jeu, aussi surprenant qu’original.

Les différents indices que vous récolterez durant votre périple vous aideront peut-être à mieux comprendre la situation. Les ramasser vous donnera accès à des bonus comme des interviews des acteurs du jeu ainsi qu’un comics en deux parties apportant un nouvel éclairage sur le passé du village. En français comme en anglais, Little Hope se laisse parcourir très agréablement grâce à un jeu d’acteur convaincant, des dialogues percutants et des personnages conscients de tous les clichés de l’horreur présents dans la culture populaire.

Le jeu, à plusieurs reprises, prendra ces clichés à revers pour vous surprendre, et c’est bien là tout la force de Little Hope : proposer une expérience radicalement différente de Man of Medan tout en conservant ses qualités. À noter, le retour du Conservateur ainsi que le mode Curator’s Cut, indispensable pour aborder l’histoire sous un angle nouveau. Foncez, vous ne serez pas déçu !

CrossPlay

CrossPlay

Une équipe soudée et passionnée !

 

 

© CrossPlay 2021